Pfaff Ambition Essential

Cet avis a été écrit par Lebulot Créations, j’ai seulement retravaillé la présentation afin qu’il corresponde à celle de mon site. Pour voir son article original et illustré *cliquez ici*

Caractéristiques :
110 points (Alphabets, Points utilitaires, Boutonnières, Points décoratifs,…)
Double source d’éclairage par LED
Boutonnière en 1 temps
Double entrainement (IDT™ (Integrated Dual Feed) )
Couture en piqué libre
Position extra haute du pied
Utilisation avec ou sans pédale
Fonction aiguille haut/bas
Fonction point d’arret
Enfilage automatique de l’aiguille
Griffes escamotables
Deux broches porte-bobine

Accessoires fournis : 5 pieds (0A Pied standard, 1A Pied point fantaisie avec IDT™, 2A Pied point fantaisie, 3 Pied pour ourlet invisible avec IDT™, 4 Pied pour fermeture à glissière avec IDT™, 5B Pied pour boutonnière une étape ), 5 Canettes, Rond de feutrine, Tournevis pour plaque à aiguilles, Outil multi-usage, Grand porte, bobine , Petit porte bobine, Découvit, Broche porte-bobine repliable, aiguilles et couvercle rigide.

 

Tout d’abord, même s’il est plus judicieux de se pencher avant tout sur des critères de choix rationnels… les deux critères qui m’ont fait craquer sont son grand espace de travail, que l’on retrouve chez pfaff et le double entrainement intégré !!!!
C’était purement un caprice au départ, car vivant à la campagne, je n’avais aucun moyen de tester une machine à moins de faire 2 heures de route!!! Mais je ne regrette pas mon choix !
Il faut noter aussi qu’il s’agit d’une machine à coudre électronique.

Points positifs :
– Elle est très agréable à utiliser, je n’ai aucun problème et ma fille a même cousu avec ! Elle est vraiment simple d’utilisation. Le large espace de couture est vraiment agréable !
– Pour les tissus, pour l’instant j’ai essayé le coton, le simili cuir, le jean, et même 2 épaisseurs de molletons d’environ 2 cm d’épaisseur chacune et aucun soucis, ma pfaff a tout bien avalé !
EDIT : Pour la conception d’un porte bébé onbuhimo sac à dos, j’ai dû assembler des bretelles rembourrées : 2 cm de mousse haute densité, 2 épaisseurs de tissu sergé et 1 épaisseur de sangle. Et bien après quelques réglage (notamment sur la pression du pied de biche), mademoiselle Ambition à réalisé le boulot avec brio !
– Le point auto-stop permet d’arrêter le travail en faisant une série de 5 points sur place. Je ne l’utilisais pas jusque-là (je faisais quelques points avant et quelques points arrière), mais il faut avoue que c’est bien pratique et je commence à l’utiliser très régulièrement !
– Les boutons et boutonnières, pas de soucis particuliers, j’apprécie la boutonnière auto en une seule étape, même si les 4 boutonnières ne seraient peut-être pas indispensables ! La finition est propre, les points sont bien serrés. On peut également coudre des boutons avec la machine et ça c’est géant car je déteste vraiment faire ça à la main ! Le réglage n’est pas dur et je trouve que la notice explique bien comment faire !
– Le point zigzag, je l’ai surtout utilisé en réglant sur la longueur de point la plus faible pour faire des appliqués, ça marche pas mal (mais ça consomme beaucoup de fil !)
– Le système exclusif IDT est intégré à la machine et il suffit de tirer un peu dessus vers le bas pour l’enclencher ou le dés-enclencher. Un jeu d’enfant. Il permet de mieux entrainer le tissu (il vient entrainer le tissu par-dessus en complément des griffes d’entrainement).
– L’éclairage, rien à redire, même moi qui suis myope, j’y vois très bien sous ma machine !
– Le point de reprisage, alors là c’est géant, par contre, je note une défaillance au niveau de la notice, qui à ce sujet est vraiment insuffisante, il a fallu que je fouille au fin fond du net pour réussir à trouver comment faire ! Mais une fois compris, encore une fois ça roule tout seul et c’est vraiment plus pratique que repriser en guidant avec les mains !
– Le mode mémoire : je ne l’utilise que pour broder les prénoms. On doit pouvoir aussi l’utiliser pour faire un enchainement de points fantaisie, mais sincèrement je ne vois pas trop l’intérêt dans ce cas, à moins de faire quelque chose sans queue ni tête. Pour les prénoms, c’est bien pratique. On entre la liste des lettres et hop il n’y a plus qu’à appuyer sur la pédale et la machine fait le reste tout seul !
EDIT 2 :
-Le point overlock (ou de surjet) : tip top pour “imiter” la surjeteuse (ça ne fera tout de même jamais le même boulot qu’une surjeteuse! Le point est assez propre. Il faut utiliser un pied spécial. Seul petit bémol, ma chère petite Pfaff fait des noeuds à très grande vitesse (mais alors à très très grande vitesse, pied au plancher!).

Points négatifs :
– Les lettres, alors là, j’avoue que j’ai choisi ce modèle également pour ça, ce n’est pas de la grande broderie, c’est très basique, on ne peut pas régler la taille des caractères et ils sont plutôt « carré » mais par contre, c’est bien pratique pour marquer les vêtements ! Donc au départ je l’avais pris pour faire des étiquettes pour les vêtements de ma fille, j’ai voulu aussi l’utiliser pour mon logo « Lebulot Créations » mais c’est vraiment vilain (trop gros, trop carré) pour mériter d’être vendu !
– La notice n’est pas suffisamment complète.

 

Si cette machine vous fait envie, voici le lien pour l’acheter *Cliquez ici*

N’hésitez pas à consulter la page de Lebulot Créations qui mettra son article à jour si elle a un nouveau point à rajouté.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*